La prog Wasshoi!

Depuis 2013, le Stunfest accueille les plus grands joueurs de Wasshoi!, et vous propose de (re)découvrir cette discipline de haute voltige, pourtant peu connue du grand public. Inspirée des démonstrations qui ont eu lieu lors des finales du tournoi Tougeki au Japon début 2010, cette discipline s’inscrit dans l’univers du superplay, mais uniquement sur des jeux de type shoot’em up.

Le jeu :

Mushihimesama Futari : Mushihimesama est un bullet hell édité par Cave, sur arcade en 2006 et sur Xbox 360 en 2009. Le mode Ultra est de loin le niveau de difficulté le plus élevé du jeu. Même le plus basique des survival clear en mode Ultra nécessite un routing strict laissant peu de place à l’erreur.

Le joueur :

Gus à commencé le shmup en 2010 en jouant à Dodonpachi sur MAME et en regardant des vidéos sur le final boss de Mushihimesama Futari Ultra sur Youtube. Après avoir fait l’acquisition d’une Xbox 360 pour jouer à Mushihimesama Futari,  c’est devenu presque instantanément son jeu préféré. Le guide de ProMeTheus lui a été d’une grande aide pour apprendre les mécaniques et pour apprécier le genre. Ce qu’il préfère dans le shmup ? c’est la sensation qui vient quand on esquive les patterns difficiles et le sentiment de maîtrise qu’on a quand on affine ses scoring routes.

Sa chaine Twitch : https://www.twitch.tv/gusyphus2

 Retrouvez le sur la grande scène

– de 17h à 18h le vendredi 17 mai –

– de 14h à 15h le dimanche 19 mai –

 

Le jeu :

Touhou 13 Ten Desires : Également connu sous le nom de TD, ce jeu est différent du reste du Touhou Project car il est peu basé sur l’esquive et se concentre surtout sur le routing des items à collectionner pour à la fois scorer et booster le multiplicateur de points, ce qui implique d’abuser de l’invincibilité et du shotgun. (Pour comparer avec un jeu d’arcade, TD est un peu le « Dodonpachi Daifukkkatsu de Touhou », en Occident ; les gens ont tendance à ne pas aimer les jeux où il vaut mieux ne pas dodge. Il a été assez populaire au Japon par contre.)

Le joueur :

Mari a commencé le shmup sur Touhou 6 the Embodiment of Scarlet Devil et après quelques années à jouer de façon assez casu, il a fini par s’initier au scoring. Parmi ses jeux préférés figurent Touhou 13 Ten Desires et Touhou 12.8 Great Fairy Wars, ainsi que les obscurs doujins Seihou Banshiryuuu et Samidare. C’est en partie grâce à ces jeux qu’il a développé un goût pour le routing/exé (précis) en se concentrant moins sur l’esquive ou les « cancelgames ».

Retrouvez le sur la grande scène

– de 15h30 à 16h30 le vendredi 17 mai –

– de 12h à 13h le samedi 18 mai –

Le jeu :

 Blue Revolver est un manic shooter qui récompense les joueurs qui bombardent, qui meurent pour obtenir des ressources et qui défoncent les boss d’une certaine manière pour obtenir des bonus « break ». La tactique globale pour avancer dans les niveaux est de tuer des zakos par chain de 8, puis d’utiliser l’arme spéciale pour obtenir des multiplicateurs de points en continuant la chain par la destruction de « grosses » cibles. Notez que le programmeur du jeu sera présent au Stunfest, où vous pourrez le rencontrer dans la zone shoot’em up 🙂

Le joueur :

 

Le premier shmup de Kiwi a été Touhou 7 : Perfect Cherry Blossom. Pour la petite anecdote, il a découvert Touhou en cherchant « le final boss le plus dur du monde » sur Youtube parce qu’il s’ennuyait. Ses jeux préférés sont Mother 3, Super Mario Sunrise, Mushihimesama, Blue Revolver et Devil Engine. Ce qu’il adore avec le shmup, c’est la satisfaction immense que l’on ressent quand on maîtrise le jeu et qu’on réussit la run.

Sa chaîne Twitch : https://www.twitch.tv/kiwi33

Retrouvez le sur la grande scène

– de 15h30 à 16h30 le samedi 18 mai –

– de 13h à 14h le dimanche 19 mai –